MUMS & JOBS : NOËLLIA & LA CRÈCHE WEEKEND & KID 24H/24H

Noëllia s'est lancée le défi d'ouvrir une crèche ouverte 7j/7j & 24h/24h pour les 0-6 ans, un concept génial pour les parents...

Noëllia,  37 ans, mum solo de 2 garçons de 10 et 13 ans a décidé d’ouvrir une crèche ouverte 7j/7j et 24h/24h ouverte aux enfants de 0-6 ans pour tous les parents aux horaires décalés et tous les autres qui veulent souffler un peu:-)

SON PARCOURS

Noëllia grandit près de Béziers, puis reste dans sa région natale pour faire un Deug LEA et un BTS tourisme. Elle rencontre celui qui deviendra le  papa de ses enfants, part parfaire son anglais en tant que jeune fille au pair au Royaume-Uni puis revient dans l’Yonne pour retrouver son futur mari et  continuer sa carrière dans le tourisme. Elle tombe rapidement enceinte de son premier garçon. Sans famille proche restée dans le sud, elle se retrouve assez vite isolée, de surcroit avec un mari militaire souvent absent…

Noëllia est alors rapidement confrontée à des soucis de garde. Elle décide de se mettre en congé parental et tombe enceinte du 2eme.

En 2010, son mari est transféré en Alsace.

Après 3 ans de congé parental, elle retrouve un job dans le tourisme, mais aucune solution de garde pour ses 2 enfants. Un parcours du combattant mais aussi une situation complexe.

En effet, comment poursuivre une activité de salariée à horaires atypiques tout en élevant ses enfants ?

Comme elle aime profondément les tout-petits, elle décide alors de demander l’agrément pour devenir assistante maternelle à domicile. Le début d’une reconversion réussie…

Noëllia nous parle de son parcours d’entrepreneuse qui avance à fond, qui fait bouger les lignes et les mentalités et qui tente à son niveau de rendre la vie plus douce pour tous les parents notamment ceux aux horaires de travail décalés.

Quelle Mum es tu ?

Une mum qui fait tout pour que ses enfants aient confiance en eux.

« C’est ma priorité d’être présente à tous les moments forts de leur vie, de les rassurer sur leurs personnalités, leurs actes, leurs richesses pour qu’ils se sentent ‘armés’ pour le reste de leur vie. » 

Quelles qualités souhaites-tu que tes garçons retiennent de l’éducation que tu leur donnes ?

La confiance bien sûr, mais aussi le respect, non seulement celui qu’ils doivent avoir envers eux-mêmes mais aussi envers autrui. Et puis également : la tolérance, la curiosité et la bienveillance. 

AU bout de 3 ans dans ton job d’assistante maternelle , tu décides de te tourner vers autre chose …

Oui les collègues de travail me manquaient… Une voisine m’informe que l’école maternelle du village allait avoir besoin d’ATSEM. Je décide alors de passer le concours.

Je connaissais les enseignantes, j’avais un super rythme avec ma famille, j’allais être au contact des enfants de la commune que je connaissais déjà, c’était un job en or !

Malheureusement, j’ai vite réalisé que l’accueil des tout petits n’était pas adapté, notamment le rapport de l’adulte à l’enfant.

Ce que je vivais au quotidien, dans ce nouvel emploi allait à l’encontre de mes valeurs et de ma façon d’être.

Les choses se sont rapidement dégradées et j’ai donc décidé de lancer mon propre projet.

Peux-tu nous parler de ton projet justement ?

Je souhaitais absolument entreprendre tout en restant dans le secteur de la petite enfance car je voulais m’engager pour le bien-être des enfants et pour offrir un service de qualité aux jeunes parents. J’ai personnellement tellement souffert dans mon parcours de maman aux horaires atypiques, sans famille à proximité ni structure adaptée, que j’ai réfléchi mon projet en 1er lieu avec cet aspect de soutien à la parentalité et de véritable innovation sociale.

 « J’ai décidé de créer un réseau de crèches écologiques ouvertes 24h/24 et 7j/7 »

J’ai très rapidement trouvé un local idéal pour la création d’une 1ère micro-crèche pour tous les enfants de 0 à 6 ans, ouverte donc en non-stop de jour comme de nuit, pour quelques heures d’accueil occasionnel ou pour un contrat à l’année. Nous proposons d’autre part un forfait Weekend qui prévoit 2 jours d’accueil en continu.

La priorité est donnée aux parents travaillant en horaires atypiques, mais nous acceptons également des horaires plus classiques selon les disponibilités.

Qu’est-ce que tu aimes dans ce nouveau métier ?

J’aime porter mon projet, c’est-à-dire rencontrer les différents partenaires, participer à des échanges entre professionnels du secteur, être accompagnée par les différents réseaux, expliquer et convaincre. Depuis quelques semaines, je rencontre les familles et c’est un vrai bonheur de leur apporter quelque chose d’inespéré et de nécessaire dans leur organisation familiale. Il me tarde maintenant d’ouvrir et de démarrer notre projet pédagogique avec toute l’équipe (au total 12 personnes prévues à terme).

le plus important pour toi dans une micro-crèche ? Peux tu nous parler en quelques mots du projet pédagogique ?

 

Concernant l’aménagement du local, je travaille avec le label Ecolo-Crèche. Celui-ci était livré brut, on a donc pu choisir des matériaux écologiques, des sols naturels, des peintures et revêtements végétaux, tout ceci dans une démarche de développement durable. Tout le matériel est d’un grand confort autant acoustique que thermique, beaucoup de bois, notamment les lits (pour l’accueil de nuit) mais aussi les jeux, les jouets, les tissus bios:-)

La crèche est située en face de l’hôpital de Hautepierre. L’intérêt d’être une structure d’accueil pour les jeunes enfants est de proposer un accueil au plus près de leurs besoins, à l’écoute des parents et avec la complicité de toute l’équipe.

Pour ce faire, l’équipe est formée à l’approche Piklérienne qui donne toute sa place à la libre motricité de l’enfant mais aussi à une sensibilité particulière du prendre soin de l’enfant.

J’aimerai aussi pouvoir créer des interactions avec d’autres structures, nous ouvrir vers l’extérieur, tisser des partenariats avec des EHPAD, des associations de quartiers par exemple.

Nous aurons la chance de bénéficier d’un espace extérieur sécurisé qui nous permettra de profiter d’un petit potager et d’activités de plein air.

Et bien sûr, nous sommes dans une démarche de « zérodéchet » avec entre autres l’utilisation de couches lavables, les repas cuisinés sur place seront confectionnés avec des produits bios ou locaux.

Nous avons aussi une salle de réunion qui servira de salle d’ateliers pour échanger autour de la parentalité, de l’écologie ou de l’éducation. Nous souhaitons mettre à disposition d’intervenants spécialistes de ces sujets, et qui ont parfois des difficultés à trouver des lieux d’accueils.

C’est quoi l’approche Piklérienne ?

C’est une « pédagogie » initiée par une pédiatre Hongroise Emmi Pikler qui était responsable d’une pouponnière. Elle a observé que les enfants les plus épanouis étaient ceux qui avaient tissé un lien d’attachement avec l’adulte qui s’occupait d’eux. L’enfant avait besoin de se sentir important pour pouvoir se développer, agir en pleine compétence.

Avoir une personne de référence est au cœur de cette pédagogie.

La verbalisation à l’enfant, l’écoute de ses besoins individuels, mais aussi une organisation spécifique de l’équipe autour de chaque enfant font partie intégrante de notre ambition.

Nous pourrons simultanément recevoir jusqu’à 10 enfants.

« Considérer chaque enfant dans son individualité, dans sa propre personne, tout en évoluant dans une collectivité »

Comment sera composée ton équipe ? Quels profils ?

Toujours dans une démarche écologique, mon équipe est entièrement issue de quartiers de Strasbourg, ce qui évite d’avoir une empreinte carbone lourde.

Il y a une référente technique qui est psychomotricienne de formation, un infirmier ayant plusieurs années d’expériences en crèche, et qui est l’homme de la crèche 🙂 , plusieurs assistantes maternelles et des CAP petite enfance. Au total une petite douzaine de personnes :  nécessaire et primordial, notamment pour un accueil de nuit et du week-end de qualité. 

Quelle relation souhaites-tu avoir avec les futurs parents ?

Une relation de « co-éducation », nous sommes leurs partenaires, à leur service pour que notre approche au sein de la crèche soit dans le prolongement de l’éducation qu’ils auront choisie pour leur enfant à la maison. C’est très gratifiant de se dire qu’on a une grande responsabilité dans l’équilibre de vie de ses parents qui doivent jongler entre vie pro, vie perso et épanouissement personnel.

MIS: Toi même tu as grandi dans une famille qui t’a inculqué des valeurs ? Laquelle reste la plus présente et la plus importante à tes yeux ?Comment utilises-tu cette valeur dans ton métier au quotidien ?

La tolérance : chacun a sa propre personnalité, son histoire, son vécu. On est tous différents mais tellement semblables. On doit être complémentaires les uns des autres, s’entraider, coopérer.

MIS: Quel est le conseil que tu donnerais aux Mums voulant se lancer dans l’aventure de  l’entreprenariat ?

Tout d’abord je leur dirai Bravo car c’est très courageux vu les démarches que cela demande. Ensuite, je leur dirai de croire en leur projet tout en prenant en compte les conseils des différentes personnes qu’elles rencontreront tout au long de leur parcours. Enfin, elles doivent garder confiance en elles et ne voir que leur objectif final. Il faut se nourrir de ce que la vie met sur notre parcours et toujours s’écouter, on a toutes les clés en nous.

 

TES COUPS DE CŒUR ? 

#Un hôtel (ou plusieurs) que tu pourrais dire « kids – friendly » en dehors de Strasbourg (ça peut être partout dans le mooooondeentier ) ?

Le « Paris-Nice » à Joigny dans l’Yonne, une super famille à la tête de cet hôtel ami des enfants, avec un restaurant très couru, au vert et généreux.

Un Bon Plan resto (ou plusieurs) « kids- friendly » et « mums happy » où tu prends plaisir à aller avec tes garçons ?

Le salon de thé Douceur et Gourmandises, à Vendenheim. Myriam vous accueillera très chaleureusement, avec de succulentes pâtisseries et plats fait maison. Elle a un espace enfant avec des jeux, toilettes adaptées et propose très régulièrement des temps de rencontres et d’activités. J’aime beaucoup passer un peu de temps là bas avec mes kids et leurs amis.

Une recette rapide et simple que tu aimerais partager ?

Quiche sans pate :

  • 5 cuillères à soupe de farine
  • 5 œufs
  • 50 cl de lait
  • Gruyère
  • Poivre et sel
  • Jambon blanc ou lardons

Préchauffez le four à 200°C (thermostat 6-7).

Mélangez la farine avec les oeufs battus puis ajoutez le lait progressivement. Assaisonnez de sel, de poivre et de noix de muscade.

Beurrez un plat à tarte de 27 cm de diamètre.

Parsemez le fond du moule de jambon et de gruyère. Versez dessus la préparation.

Enfournez pour 30 minutes de cuisson.

Déguster accompagné d’une salade verte.

Pour contacter Noëllia Marin :

Crèche Weekend & Kid
Ouverture 24h/24 et 7j/7
45 Bd la Fontaine
67200 STRASBOURG

Tel. 06.86.58.33.13
www.weekend-kid.family

E-mail: contact@weekend-kid.family

Facebook : Weekend & Kid, Micro-crèche Maxi-confort

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher un article

Suivez-nous !

Ne manquez aucune actualité !