ÉTHIQUE ALIMENTAIRE, MALBOUFFE …ON EN PARLE !

Vendredi et Samedi prochain à Strasbourg se déroulera un grand débat autour de l'Éthique alimentaire et plus particulièrement de la "Malbouffe"...en tant que parents ce sujet nous tient à coeur , on vous en parle un peu plus ...

Vendredi et Samedi prochain, se déroulera la 5ème rencontre de l’éthique alimentaire avec un focus sur « LA MALBOUFFE » . Chez Mums IN , on sait combien vous êtes attachés au « bien manger » alors on a décidé de vous en parler…

C’EST QUOI L’ÉTHIQUE ALIMENTAIRE ?

Souvenez-vous …On vous en avait déjà un peu parlé quand nous avions abordé la question du gaspillage l’année dernière …

Quand on parle d’éthique, on parle de définir des VALEURS, des PRINCIPES et des RÈGLES..

En matière d’Éthique Alimentaire :

Les VALEURS pourront être définies comme se rapportant à la vie, à la santé, l‘équilibre physique (le corps), psychique (l’esprit) et social (le lien aux autres).

Les PRINCIPES permettront donc de fixer les attitudes par rapport à la nature, la santé, la répartition, l’économie, l’attitude individuelle et collective.

Les RÈGLES seront la traduction des Principes en termes de normes, de règlements, de lois.

MAIS POURQUOI PARLER D’ÉTHIQUE DANS L’ALIMENTATION ?

Chacun d’entre nous doit pouvoir effectuer des choix responsables pour bien se nourrir en tant qu’individu mais aussi en agissant de telle manière que les générations présentes et futures ne puissent en souffrir, ni du point de vue de la santé publique, ni de celui de la préservation de l’environnement.

Dans cette perspective de développement durable, l’éthique alimentaire constitue un facteur essentiel d’amélioration de la fonction nutritionnelle, d’épanouissement personnel et de construction ou de consolidation du lien social. Pour toutes ces raisons, une Charte d’Ethique Alimentaire est nécessaire voire primordiale.

L’alimentation éthique ne se limitera donc pas à un ensemble de règles alimentaires, mais peut être interprétée comme un discours culturel global, aux aspects multiples (agriculture biologique, commerce équitable, production locale, traitement éthique des animaux, vie décente pour les acteurs de la filière

Depuis 2013, l’institut européen d’Éthique alimentaire a pu avancer sur des sujets tels que le gaspillage alimentaire, sur le fait de bien manger, de bien produire, d’être juste.

Les sujets concernant notre alimentation et son impact sur notre santé… il y en a malheureusement quotidiennement : vache folle, fièvre porcine, lasagnes au cheval, circuits courts, le vrai bio, les terres arables, les dangers du sucre…Pas une semaine sans qu’un sujet lié à l’alimentation ne soit évoqué !

Partout dans le monde, le public s’est saisi de ce sujet. La prise de conscience est générale. Le débat fait rage et nous parents sommes conscients que nous devons faire bouger les mentalités pour que les générations futures soient assurées de se nourrir dans le respect des valeurs, principes et règles citées ci-dessus et qu’entre autres, elles ne deviennent pas  des victimes de la Malbouffe…

Ça tombe bien !

Vendredi et Samedi prochain (les 9 et 10 Novembre) justement, se déroulera à Strasbourg, la 5ème rencontre de l’éthique alimentaire avec cette année un petit focus sur « la Malbouffe ».

C’EST QUOI LA MALBOUFFE ?

La malbouffe désigne par dérision ou réprobation une nourriture et un régime alimentaire jugés néfastes sur le plan diététique, en raison notamment d’une haute teneur en énergie – principalement des calories vides, due aux graisses et au sucre, et d’une faible valeur nutritive. La nourriture de fast-food, les snacks (frites, chips, biscuits) et sodas en sont des archétypes. Une telle alimentation peut favoriser l’obésité, le diabète, les maladies cardiovasculaires, certains cancers, des dépressions… bref que des trucs sympas 🙁

La définition du terme malbouffe a été étendue à une critique plus globale dénonçant un modèle productiviste de la société de consommation.

Ces deux jours de débats, en partenariat avec le magazine l’OBS et entièrement gratuits réuniront des scientifiques, des experts, des journalistes, des spécialistes de l’alimentation, des agriculteurs et des restaurateurs .

PROGRAMME DÉTAILLÉ :

Vendredi 9 novembre 2018

13h00-13h15 : Accueil – Introduction

13h15-14h30 :  L’huile de palme : le cas Nutella qui sera soulevé notamment par Emmanuelle Grundmann, Primatologue, spécialiste de l’Indonésie, auteur de divers ouvrages sur l’huile de Palme dont : « Devenir Consomm’acteur : l’huile de palme » aux Editions Actes Sud

14h45-16h00 : Débat sur le Glyphosate (Mythe ou vrai problème ?) animé par une journaliste d’investigation (Marie-Monique Robin)

16h15 -17h30 : Les nouveaux courants alimentaires : les « sans » ont-ils du sens? Un débat co-animé par un professeur en endocrino (Pr. Jean-Michel Lecerf)

17h45-19h00 : L’ananas et la banane (vous serez surpris de savoir que tous ne sont pas bons à manger)

Samedi 10 novembre 2018

13h00-13h15 : Accueil – Introduction

13h15-14h30 : Les Agricultures

14h45-16h00:  La Puissance des lobbies

16h15 -17h30 : Le coût de la malbouffe pour la société ?

17h45-19h00 : Création d’un groupe de travail pour la rédaction de la Charte d’Ethique Alimentaire

Alors si ce sujet vous inspire, vous intéresse, vous révolte ou vous donne envie de débattre , RDV Salle Blanche à La Librairie Kléber, Strasbourg.

Toutes les infos complémentaires sont ici

Noémie Boschetti pour MUMS IN

Rechercher un article

Suivez-nous !

Ne manquez aucune actualité !