ZOOM SUR NOS ADOS ET LEUR ORIENTATION

Les questions d'orientation un vrai casse tête pour les jeunes et les parents ... on vous parle d'une nouvelle méthode ...

Les questions d’orientation un vrai casse tête pour les jeunes et les parents … on vous parle d’une nouvelle méthode …

Quand on a des ados , le sujet de l’orientation arrive plus vite que l’on pense !

Aujourd’hui, on sait que l’on ne fera pas et d’ailleurs que nos enfants ne feront pas le même métier toute leur vie . Nos jeunes d’aujourd’hui ont une vision différente du travail. L’engagement fait défaut , leur engagement vis à vis du monde professionnel fait defaut.

Difficile aussi de demander à un jeune de 14 ans de choisir sa voix alors qu’il se cherche et qu’il est en plein puberté…

Il existe des méthodes et des solutions pour les accompagner (et par conséquent destresser un peu les pauvres parents que nous sommes :-)).

L’une d’entre elle, la méthode   «unaprèsmidipourdemain» a retenu notre attention et nous avons été à la rencontre d’Agnès Kretz en charge de la région Alsace .

MUMS IN: Aujourd’hui mon ado est en fin de cursus collège, comment et pourquoi est-ce utile qu’il participe à un atelier « unaprèsmidipourdemain »

Agnès Kretz: car il doit apprendre à se connaître même à cet âge là pour savoir quelle est la voie qu’il va choisir.

MUMSIN: Ce n’est  pas un peu jeune ?

Agnès Kretz: on travaillera sur ses préférences comportementales, qui évolueront au lycée puis dans sa vie d’adulte mais ces dernières sont ancrées en nous.

MUMS IN: Vous pouvez nous en dire plus sur ces préférences comportementales ?

Agnès Kretz: Déterminer quelles sont nos facilités, certains ont plus de facilités, dans le domaine artistique, d’autres les relations humaines, d’autres ce sera les chiffres ou le rationnel. C’est différent d’aimer… à titre d’exemple:  aimer dessiner ne veut pas forcément dire que l’on a une préférence comportementale artistique. C’est construit sur la base de connexions neuronales  qui se développent grâce à l’environnement dans lequel on évolue et la façon dont on active ces connexions neuronales.

MUMS IN : Quelle est la différence de votre approche entre un jeune qui entre au lycée et un jeune qui en sort ?

Agnès Kretz: Au lycée , le cursus scolaire est assez déterminé , l’objectif reste la réussite au bac, contrairement au collège où tout est ouvert et possible… Certains jeunes bifurquent vers de l’apprentissage … en terminal il est rare de trouver des jeunes qui veulent revenir vers un CAP ou un BEP.

MUMS IN : Est-ce que la ‘culture du bac’ est toujours aussi forte ?

Agnès Kretz: Certains jeunes vont jusqu’au bac car il y a encore la culture du bachelier pour le parent, car le grand frère l’a fait ou la grande sœur l’a fait et ces ‘traditions’ compliquent aussi les choix. Et il y aussi l’éducation nationale… » tu as de bonnes notes pourquoi ferais tu une autre orientation ? Tu aimes lire, tu seras journaliste, tu aimes la bio et les maths tu seras médecin ». Arrêtons de les mettre dans des cases !

Il faut aussi reconnaitre qu’ aujourd’hui les entreprises recrutent à des niveaux de plus en plus élevés. Avant les sociétés recrutaient à bac + 2 maintenant c’est minimum bac +3. Mais certains métiers comme l’artisanat  fonctionnent très bien et pour autant rares sont ceux  qui ont  un bac général mais tous sont des passionnés par leur métier qui ont suivi une orientation différente.

MUMS IN: Que dire ou conseiller aux parents qui sentent que leur enfant ne s’épanouit pas dans une voie générale et n’est pas ‘fait’ pour aller jusqu’au bac?

Agnès Kretz: Comme tout parent, on veut la réussite pour nos enfants, leur épanouissement, si l’on constate que son enfant ne s’épanouit pas dans la voie générale , c’est primordial de se questionner et ainsi d’éviter le mal-être et / ou l’échec.

MUMS IN: Quelle est la différence entre les Conseillers d’orientation et la méthode ‘Unaprèsmidipourdemain’?

Agnès Kretz: C’est une alternative et c’est aussi complémentaire.

Les CIO ou conseillers d’orientation ainsi que les parents ont souvent une question globale pour le jeune : «  que veux tu faire plus tard? »

Entre 15 et 18 ans, on pense plus à s’amuser, qu’à un métier (surtout qu’il y a tellement de nouveaux métiers) , le terme métier est très abstrait …

De mon côté, je ne pose justement jamais cette fameuse question, mais les outils que j’utilise permettent au jeune de se découvrir et de connaître les voies qui l’intéresseraient.

Au collège ou Lycée, le CIO va enchainer les entretiens avec les  jeunes, la discussion sera sensiblement la même avec tous les jeunes et sera basée sur les résultats scolaires , moi je ne parle pas des résultats scolaires afin qu’il n’y ai pas d’influence à ce stade de découverte de soi.

Notre approche est vraiment personnalisée.

A titre d’exemple, cet été , j’ai rencontré des jumelles à accompagner, je les ai reçues séparément, et c’était intéressant de voir qu’il y avait des points identiques mais à côté une personnalisation des ateliers a permis la découverte de choix et résultats différents pour chacune et elles s’orientent vers deux cursus différents .

Nous réfléchissons aussi à travailler avec des CIO pour offrir dans certains établissements notre service complémentaire et ainsi renforcer les choix et décisions des jeunes et pour certains leur ‘faire gagner’ du temps.

MUMS IN: Parlez nous un peu plus de votre méthode d’aide à l’orientation…

Agnès Kretz:« Un après midi pour demain est une méthode de coaching à destination des jeunes de 13 à 25 ans . Inspirée des neurosciences, elle permet aux jeunes en un temps très court de choisir leur orientation en lien avec leurs potentiels, leurs besoins, leurs limites ou leurs mode de fonctionnement plutôt qu’en fonction de leurs résultats scolaires. Ce qui m’a plu aussi dans cette méthode c’est quelle est accessible à tous, en effet, elle a été déployée en France sous la forme d’une franchise solidaire et responsable et 2% de chaque prestation alimentent un fonds solidaire permettant de proposer un bilan gratuit à des jeunes aux besoins spécifiques..

2 options:

1/  Atelier individuel  2h

2/ Atelier de 2 à 4 jeunes 3h

Quand ils sont plusieurs, il y a échange entre eux . La méthode reste la même. Il n’y a jamais les parents  car d’expérience, les jeunes ne sont pas les mêmes en présence de leurs parents et les résultats sont faussés.

En revanche, 3 à 4 semaines après, il y a un entretien téléphonique ou face à face avec le jeune et le parent.

Et c’est à ce moment là que l’on échange sur ce qui s’est dit en atelier et surtout sur l’avancée de réflexion et de recherche QUE LE JEUNE AURA pu mener entre temps. Cet entretien est primordial parce qu’il a un rôle de facteur déclencheur d’échange entre le jeune et ses parents.

Déroulement d’un coaching d’orientation:

1/ Serious Games

2/ Divers supports questionnaires pour clarifier les attentes et explorer les pistes d’orientation

3/ Partage d’informations

Infos complémentaires ICI

Merci à Agnès Kretz

POUR LA CONTACTER:

agnes.kretz@evc.net    Tel : 06 16 66 08 25

www.unapresmidipourdemain.fr

Rechercher un article

Suivez-nous !

Ne manquez aucune actualité !